Le Blog De Plus

Bienvenu sur Le Blog De Plus, celui qui vous manquait, celui qui peut tout (ou presque) pour vous. Vous y trouverez de l'action, de l'humour, de l'amour, du sexe, de l'argent (enfin tout quoi). En résumé, il ne sert à rien. Mais ça fait un de plus.

02 juin 2008

Zodiac

88___divorce_mariageSi vous avez un peu suivi l’actu de ce week-end, il y avait deux sujets principaux. L’histoire sordide du jeune homme de l’Atlantide l'Atlantique en pyjama et les remous (sans mauvais jeu de mots) causés par l’annulation d’un mariage par le tribunal de Lille.

Voyez, moi par exemple (au hasard), je suis poisson. Poisson ascendant prophète, car ma mère est vierge. Pour mon mariage, j’ai consulté les astres. Vénus en phase avec Saturne, Uranus dans la maison de la lune, Mercure qui monte et Jupiler bien au frais, m’ont indiqué que ma femme n’était pas obligée d’être vierge pour que nous soyons compatibles. Une chance !

La mariée de Lisle (sans doute d’origine marseillaise)(elle est capillo-tractée celle-là ! Je sais, c’est difficile pour un lundi) n’était pas vierge ! C’te honte !
Ce n’est pas très joli de mentir sur son signe. Ça commence comme ça, et ensuite, on ment sur son âge, sur ses origines et pourquoi pas sur sa virginité !?! Pourquoi pas ?

Ah ? C’est de ça qu’on cause depuis le début ? Autant pour moi.

Bon, pouf pouf. Reprenons.

Nous avons donc tout entendu à propos de cette décision de justice : honte, régression, fatwa, scandale, consternation… Tout le monde est unanime… alors que si on leur avait vendu une voiture avec un compteur trafiqué, ils auraient été les premiers à s’insurger !

Il y a tromperie sur la marchandise, point barre !

("Quand ça sent la clope froide et le Pepito ramolli à la place du plastique neuf, y’a de quoi être déçu." Marcel, mon garagiste)

D’un autre coté, il faut reconnaître la crédulité du mari : existe-t-il encore une vierge de plus de quinze ans à notre époque ? Je ne le pense pas.
Certes, son honneur a été bafoué. Mais pas certain qu’il le retrouve avec une décision de justice passant trois jours à la une des journaux.

Sur ce, méditons ensemble ce vieux proverbe asiatique inventé il y a à peine 2 minutes :

"Un bon mariage, c’est comme un bon massage. Ce n’est pas l’huile essentielle qui fait sa qualité."

 

Posté par monsieurplus à 12:31 - L'actu qui fait pas l'actu - Commentaires [20] - Permalien [#]

Commentaires

    prem'splus

    Plus de 15 ans tu dis ???????????? Mais c'est pas possible, monsieur plus n'a que des filles !!!!???
    Sachez, cher monsieur plus, que ma fille sera vierge bien après ses 15 ans... ( Qu'un mec lui mette la main dessus et je le °**°)-(* ). Donc ça c'est dit !
    De plus, puisque vous semblez plus à même de réfléchir clairement ( 15 ans pfff !!!), puis je vous demander si l'homme était belier ou tauraux ?? A mon avis c'était un bon cancer...
    15 ans ?! Non mais ! J'espère que ma fille ne jettera jamais oeil sur ton blog !
    15 ans, j'vous jure !
    Mon bébé ! N'écoutes pas les môssieur plus, il dise que des bêtises !

    Posté par risettecolère, 02 juin 2008 à 18:18
  • bélier ou taureau ??

    Posté par plusrisette, 02 juin 2008 à 18:20
  • je te traiterais bien de sale macho, mais j'aurais trop peur que tu m'interdise de blog O

    J'aime bien ton analyse sur la honte du mec, c'est sûr que s'il avait su que ça se saurait dans tout le pays il se serait peut-être contenter d'une 2ème main -D

    Posté par Ma'cha, 02 juin 2008 à 19:36
  • lol tu connais mon avis sur la chose, pour ce qui me concerne je n'ai plus la qualité essentielle... Donc je sais pourquoi je suis pas mariée...

    Ceci étant dit, notre Garde des Sots a demandé au Parquet de faire appel, pour que cette décision ne fasse pas jurisprudence et qu'elle ne soit pas opposable à toutes les petites nanas qui voudront se marier en ayant fauté avant...

    Elle a dû se faire taper sur les doigts Rachida Dati !

    bye

    Posté par NatpointG, 02 juin 2008 à 21:26
  • >> risette : j'ai écrit 15 alors que c'est 12 que je pensais. J'ai un garçon et une fille, et elle est encore loin d'avoir cet âge (mais je ne me fais pas d'illusion). Les articles ne disent pas de quel signe est le monsieur. J'aurai du être journaliste, l'info aurait été plus précise.
    >> Ma'cha : moi, macho ! C'est bien la première fois qu'on me la fait celle-là ! Moi qui prend tant de soin pour son entretien, ses vidanges, la propeté de son garage. C'est bien simple, y'a pas plus amoureux des voitures que moi.
    >> NatpointG : disons que Rachida (dont son mariage a été annulé par la justice) était seule contre tous (y compris ses collègues de travail). Un coup de fil adéquat a du la convaincre de ne pas laisser cette décision en l'état.

    Posté par monsieur plus, 03 juin 2008 à 08:51
  • 12 ? Dans tes rêves !
    Ma fille du haut de ses onze ans trois quart est encore un bébé, elle sent le lait...
    C'est en UK que les filles sont enceintes à 12 ans.
    Les françaises sont plus sérieuses... je crois avoir lue dans 'Elle' que l'âge moyen tournait autour de 18 ans...
    T'es juste à 6 ans de la réalité !

    Posté par risettepluspire, 03 juin 2008 à 10:19
  • Arf, c'est tout à fait le genre de décision dont les politiques s'emparent sans rien y comprendre... et qui fait beaucoup de bruit pour rien.
    Rien dans ce jugement ne vient dire que la virginité est une qualité essentielle de la personne, mais que le consentement a été trompé. C'est le mensonge qui vient annuler le mariage, et pas la virginité. Les qualités essentielles de la personne s'apprécient au cas par cas, selon l'intention des parties. La question est : est-ce que si l'époux avait su la vérité sur cet élément, il aurait donné son consentement ? En l'espèce, il ne l'aurait pas donné, ce que sa non-épouse admet.
    Mais quand on résume en trois ligne ce qu'il faut apprendre en plusieurs années de Droit, ça excite la populace, et l'on voit Elisabeth Badinter au côté de Marine Le Pen...
    Cette décision ne peut pas faire jurisprudence, elle n'apporte rien de nouveau. Le cas est très spécifique : demande acceptée par l'épouse, le juge ne peut pas faire autrement que de prononcer l'annulation (ça serait une faute de procédure : jugement ultra petita).
    En droit français, la jurisprudence n'a aucune valeur juridique. Ce n'est qu'une convention temporaire (mais qui peut durer) entre professionnels du droit. La preuve, c'est qu'il est dans l'esprit de tous que la jurisprudence peut changer. C'est bien qu'elle n'a pas de valeur normative.

    Enfin, sur le fond du problème, réjouissons nous que cette pauvre femme ait été libérée des exigences aussi aberrantes de son non-mari. Le problème n'est pas la droit ou la justice, mais les mentalités.

    Enfin, sur l'appel du Parquet, je me demande (mais je n'ai pas la date des significations), si le délai d'appel n'est pas expiré.

    Voilà, désolé d'avoir pourri l'ambiance, mais face à tant d'âneries proférées dans les médias, il faut parfois remettre les choses en perspective.

    Bravo M. Plus pour le décalage.

    Posté par Z, 03 juin 2008 à 11:11
  • >> risette : tic tac tic tac driiiiing ! 12 ans, ça y est ! TU penses encore que ta fille est un bébé, mais si tu lui demandes, elle répond quoi ? Mais dis-moi, tu n'habites pas en UK ?
    >> Z : juridiquement, la décision est compréhensible et justifiée. Moralement, faire intervenir une question privée et intime a choqué dans ce pays où les croyances et les religions ne sont pas sensées interférer avec la justice. C'est surtout de considérer la virginité comme une qualité essentielle qui dérange. Ce qui serait passé inaperçu dans les années 50 (quand il y avait encore une morale) ne passe plus aujourd'hui. Tout ça c'est la faute aux femmes libérées ! (mais je ne m'en plains pas)

    Posté par monsieur plus, 03 juin 2008 à 12:29
  • tic tac toi même !
    Lorsque je lui dis 'ça va mon bébé d'amour?' elle réponds oui ! ( sinon, 2 baffes, non mais ...).
    Je suis en UK mais nous sommes français, ma fille n'a donc pas un corps de jeune pouffe liberée... C'est dans les hormones...
    Tu verras lorsque ta fille aura 12 ans, ce sera enore un oisillon à peine sortie du nid...
    D'abord elle ne pense même jamais aux garçons (quoi c'est pas vrai ? c'est comme ça j'en suis sure ! maman sent ces choses là, et maman a toujours raison ! Demandes à madame +...), puis on a prévu le coup, elle est dans une école de filles !!!! HI HI HI !!
    Enfin, à la reflexion moi aussi, j'étais dans une école de filles, et y avait plus de garçons à la sortie que de nanas !
    Combien de temps reste-t-il à mademoiselle + ???

    Posté par risetteplusplus, 03 juin 2008 à 12:50
  • >> risette : Melle+ va bientôt avoir 4 ans. Pour le moment, elle est toujours amoureuse de moi, donc ça va. ça existe encore les écoles unisexes ?

    Posté par monsieur plus, 03 juin 2008 à 13:21
  • Aujourd'hui, je suis contente d'avoir des garçons. Mais j'ai très peur pour vos filles ...

    Posté par louise, 03 juin 2008 à 14:09
  • Oui ça existe ! Ca leur évite de rencontrer des monsieur+ jeunes et trop matures... ( en vrai on la mise la parce que c'est un bon collège, mais son papa ( pas plus du tout) était ravi !).
    Promis dès que mademoiselle plus approche les 12 ans je reviens à la charge !!!

    Posté par madamemoins, 03 juin 2008 à 16:03
  • >> louise : je ne m'inquiètes pas pour ma fille. Elle sait déjà très bien se défendre du haut de ses 4 ans (elle sait même mentir - comme savent si bien le faire les filles - pour faire accuser quelqu'un d'autre à sa place). Il suffira de lui apprendre certaines valeurs pour qu'elle se fixe des limites (je ne pourrai pas être derrière elle à longueur de temps).
    >> risette (pas la peine de te planquer derrière des pseudos, j't'ai reconnue) : tout le monde ne peut pas avoir la chance d'être un papa Plus Rendez-vous dans 8 ans !

    Posté par monsieur plus, 03 juin 2008 à 16:54
  • oki, je ne me cache plus...
    Néamoins, je persiste 12 ans c'est plus jeune que plus !!!

    Posté par risettefière, 03 juin 2008 à 19:15
  • Bon, Monsieur +; je te laisse qq jours et voilà ce que je découvre sur ton blog : tu prends la défense de la décision de justice ?

    la virginité de la jeune épouse est il un critère ESSENTIEL ? tu vas me dire "oui, pour le croyant qu'IL est ". Bien, mais cette décision d'annulation ne vient elle pas d'une juridiction d'un pays laïque ?

    siiiii !

    c'est bien ça le problème !

    et puis, la considération de la femme la dedans : si elle n est pas vierge, elle est bonne à mettre à la benne ? c'est tout l'amour qu'il lui portait ???

    même Rachida, qui essayait tant bien que mal de défendre cette décision pretextant qu'elle constituait un moyen de protection pour la JF est revenue sur ses dires !

    Alors, non M+, pas de bétise comme ça !

    ralala... toute une éducation à refaire !

    Posté par Barbie, 03 juin 2008 à 23:06
  • >> risette : je te concède que c'est jeune. J'ai décidé, entre 12 et 18 ans, ma fille sera sous clé.
    >> Barbie : tu vois, quand t'es pas là je fais n'importe quoi ! Fallait pas m'laisser.
    Entre temps, j'ai appris que la non-mariée avait 25 ans et le non-marié pas loin de 35. Les vierges de 25 ans, ça doit être aussi rare qu'un Monnet trouvé au vide-grenier du quartier. Et pour penser à 35 ans qu'on en a trouvé une, c'est le signe qu'on a pas inventé le fil à couper l'eau chaude. Moi j'dis qu'il a surtout du se rendre compte que c'était un mauvais coup !

    Posté par monsieur plus, 04 juin 2008 à 09:06
  • La laïcité ne signifie pas l'ignorance de la liberté de culte des individus, au contraire. C'est juste la neutralité de l'état dans la législation. Rien n'empêche les décisions de justice de tenir compte des croyances des individus.
    Le critère s'apprécie selon l'intentions des parties, et s'il n'est pas essentiel pour nos morales communes, il peut être essentiel pour un individu, c'est à dire essentiel à l'établissement de son consentement. Il n'aurait pas donné son consentement à ce mariage s'il avait su la vérité.
    Je ne crois pas qu'il faille, pour une décision si spécifique (la grande spécificité c'est que la demande a été acceptée par la femme, et que la décision aurait sans doute été autre si ça n'avait pas été le cas), aller soulever des grands principes comme la laïcité opposée à l'islam (ce qui a des relents d'islamophobie et à tout le moins une porte ouverte pour le FN).
    Quant à la considération de la femme ? Quelle délivrance d'être libérée d'un individu aussi abject ! Aurait-il mieux valu que la justice les contraigne à rester marier ? Les détracteurs auraient alors déploré que la justice maintienne une femme sous le joug d'un homme ayant de telles valeurs.
    Est-ce que ce ne sont pas les mœurs qui sont plus à mettre en cause que la justice ?

    Posté par Z, 04 juin 2008 à 13:06
  • Ouf

    Bon, je préfère !!!

    PS : Je suis d'acc' avec Z ! C'est surtout un probème de moeurs...

    Posté par risettecontente!, 04 juin 2008 à 13:24
  • >> Z : s'il avait su, il n'aurait pas donné son consentement, c'est certain. En revanche, le tribunal n'aurait pas du détourner l'esprit de la loi en fonction de la conviction ou de la religion des protagonistes. La femme a accepté cette procédure uniquement car son mari menaçait de lui pourrir la vie. La justice aurait du refuser cette demande d'annulation et les obliger à passer par une procédure de divorce par consentement mutuel.

    Posté par monsieur plus, 04 juin 2008 à 13:25
  • Quand je dis "j'ai peur pour vos filles", je veux dire : "j'ai peur pour les femmes dans leur ensemble !"
    On a intérêt à défendre nos "acquis".
    (Pas très seyant la burka !!!!!)

    Posté par louise, 04 juin 2008 à 14:31

Poster un commentaire